« Ce qui vacille et penche » – le texte de Rainer Maria Rilke et la vidéo de présentation du spectacle

Vous me tuez toutes les choses

Je redoute tant la parole des hommes.
Ils expriment tout de manière si claire :
et cela c’est un chien, et cela s’appelle une maison,
et voici le début, et la fin est là-bas.

M’inquiète aussi leur esprit, leur jeu avec la raillerie,
ils savent tout ce qui sera et ce qui fut ;
ils ne s’émerveillent plus d’aucune montagne ;
leur jardin et leur terre confinent directement à Dieu.

Je veux toujours mettre en garde et défendre : restez à distance.
J’écoute si volontiers les choses chanter.
Vous les touchez: elles sont immobiles et muettes.
Vous me tuez toutes les choses.

Rainer Maria Rilke
Pour me fêter. 1897

Retrouvez ici les images de « ce qui vacille est penche » http://artyvelines.org/retour-en-images/#album-3-1

Et ici la vidéo de présentation du spectacle due au talent de IIDO Production :