Archives pour la catégorie spectacle

« Ce qui vacille et penche », le prochain événement artistique à l’AFIPE – Poissy

Une performance collective mêlant danse contemporaine, musique improvisée et théâtre masqué
samedi 29 avril, 20h30 à l’AFIPE, 7 bis enclos de l’abbaye
Poissy

Chloe Cassagnes, comédienne
Marguerite Khqanine, comédienne
Cecile Theil Mourad, danse
Joaquin Ramirez, violon
Anne Sophie Boutineau, clarinette
Gloria Bernstein, hautbois
Dominique Bernstein, violoncelle

Dominique, comment avez-vous collectivement conçu ce spectacle ?

« Ce qui vacille et penche

Etre perméable à l’esprit du lieu,
à l’instant présent,
à la respiration de ceux qui regardent et écoutent…
et faire de cet invisible la matière d’un spectacle…

Musique danse et parole

Marier musique improvisée et danse contemporaine est l’occasion d’une fluidité et d’une liberté totale qui est rare et précieuse. C’est de ce mariage qu’est né Ce qui vacille et penche.

Mais si la musique va souvent de pair avec la danse elle est aussi la compagne du chant et de la poésie… Ce qui vacille et penche est aussi le lieu de la parole…

La parole des apprentis

Le lieu qui nous accueille est un centre de formation d’apprentis. Nous avons saisi cette chance en faisant une place à la parole vive des occupants habituels du lieu et en en faisant un des matériaux de notre travail.

Le risque de l’improvisation

Faire silence pour entendre le monde est la seule direction de notre travail mais ce silence nous donne le vertige.


Nous sommes funambules

notre effort pour ne pas tomber :
accepter l’espace,
accepter le vent,
accepter d’entendre son cœur qui bat plus vite,
respirer
et
ne pas avoir peur
de
ce qui vacille et penche. »

Vous pouvez réserver vos places ici, le paiement se fera le soir du spectacle.

 

Poésie au jardin, petit impromptu du poète au lendemain de l’événement.

JPP_5245« J’étais (moi aussi) très heureux de la soirée de mardi. Pour un auteur, c’est toujours un grand bonheur de voir ses textes transposés de cette façon, travaillés dans l’optique d’une transmission qui ne se résume pas au seul passage du texte. Laura, Didier et Jacques créent aussi à chaque fois un univers qui leur est propre. Que ces textes soient à la source de cette création, puissent la rendre possible, c’est une grande satisfaction aussi.

Et puis mardi, il y avait aussi les musiciens, des musiciens avec qui, je crois, le projet s’est monté, si je puis dire, de concert, et c’est l’ensemble qui a si bien parlé aux spectateurs. Il y avait aussi un lieu, un très beau lieu, hors du monde et vaste comme la liberté. Habiter pour un soir la liberté, c’est ce qui peut arriver de plus beau à des textes, un spectacle et de la musique…

encore une fois un grand merci donc à l’association !

je crois qu’en effet tout le monde aura plaisir a renouveler l’expérience sur un autre projet !

amitiés »

Bernard Moreau

Voir aussi l‘album souvenir de l’événement.

Poésie au jardin

Art’Yvelines propose son deuxième événement 

 

« Poésie au jardin » 

Textes de Bernard Moreau mis en mouvement …

DSCF2737

Un jardin niché au cœur d’un lieu patrimonial,
une promenade musicale et dansée dans un écrin de verdure,
une création portée par :
     Jacques Bret, metteur en scène,
     Laura de Nercy, chorégraphe,
     Didier Belna, comédien,
     The Island Progress, ensemble instrumental,
en présence de Bernard Moreau, poète.

Echange avec le poète à l’issue du spectacle, dans l’atelier Meissonier. 

Un moment unique et inoubliable ! 

Mardi 28 juin, à 20h30, Enclos de l’abbaye, à côté du musée du Jouet

affiche poesie au jardin

et qui d’autre inviter là dans ce désert
blanc dans le désert des villes dans ce
bout du monde d’herbe où se dessine
des horizons d’arbres et de méandres

B. Moreau – Tentation de Saint Jérôme 3 (éternité)       extrait

Itinéraires croisés – Art’Yvelines, événement du 9 avril 2016.

 

Une première réussie !

DSC_0143rMalgré une météo fort peu clémente, les spectateurs sont venus nombreux assister à la première d’Art’Yvelines au lycée Le Corbusier de Poissy. Sept artistes ont participé à l’événement dans un esprit mosaïque qui a mêlé les disciplines et les genres pour le plus grand plaisir du public.

GBetGC

 

Grégori Baquet, comédien et parrain d’Art’Yvelines, nous a fait la joie de sa présence. Il a affirmé son adhésion à notre démarche et rappelé l’importance de la culture, source d’enrichissement personnel, d’autant plus nécessaire dans la période de crise économique que nous traversons.

 

DSC_0096rSous le grand patio de l’entrée, la danse de Mercedes Chanquia Aguirre, accompagnée de Françoise Bal Goetz,

 

DSC_0097r

était en parfaite symbiose avec le trip-hop électro jazz d’AmroK.

 

DSC_0208r

 

Dans la salle de spectacle du lycée Le Corbusier, Jean-François Becquaert a interprété New-York Counterpoint de Steve Reich, sur les images de Veronika.

 

 

DSC_0231r

Sans voix, court-métrage de Gaultier Barra et Djara, a pris la suite. Ce drame poétique, chargé d’émotion, a donné lieu à un échange très intéressant entre le public et Gaultier Barra.

Ainsi s’achevèrent ces Itinéraires croisés

Prochain rendez-vous d’Art’Yvelines  en juin pour un nouvel événement culturel.