Archives pour la catégorie Non classé

L’invité de cette année, Hamid Tibouchi qui écrit, dessine et peint « comme on jardine »

https://rendezvousauxjardins.culturecommunication.gouv.fr/Programme#/pinpoints/19562874

Vendredi 1er juin 2018 à 20h 30
2 ter Enclos de l’Abbaye à Poissy 

Réservation possible

 

Pour cette 3ème édition de « POÉSIE AU JARDIN », l’invité de cette année, Hamid Tibouchi qui écrit, dessine et peint « comme on jardine », par petites touches quotidiennes et par séries, a tout naturellement choisi, après la visite du jardin de l’enclos de l’Abbaye, de concentrer son choix sur le thème de la nature (le jardin, les arbres, les oiseaux, …)

Néanmoins, il s’est accordé la liberté d’intégrer d’autres textes apparemment étrangers à cette thématique, d’une part pour la charge humoristique de certains d’entre eux, d’autre part pour ne pas se cantonner au seul jardin annoncé, bien réel, mais permettre, grâce au pouvoir des mots, des échappées vers un jardin intérieur plus intime, celui de la création tout simplement.

Un accrochage de quelques-uns de ses dessins et peintures permettra de donner un aperçu de son travail de plasticien.

La soirée se prolongera dans l’atelier du peintre Ernest Meissonier par un échange autour d’un verre avec les artistes.

 

Et si les mots n’étaient plus que des taches          et si les lignes
devenaient des sentiers         les pages des paysages        les chapitres
des géants de pierre de l’île du Silence         et les livres
de grands oiseaux sauvages annonçant la venue du printemps.

Hamid Tibouchi
[Extrait de « Nervures », Éd. Autres Temps, 2004]

 

Hamid Tibouchi « C’est ainsi que moi je jardine », assemblage de 120 dessins sur papier, 174 x 404 cm

 

 

« Ce qui vacille et penche » – le texte de Rainer Maria Rilke et la vidéo de présentation du spectacle

Vous me tuez toutes les choses

Je redoute tant la parole des hommes.
Ils expriment tout de manière si claire :
et cela c’est un chien, et cela s’appelle une maison,
et voici le début, et la fin est là-bas.

M’inquiète aussi leur esprit, leur jeu avec la raillerie,
ils savent tout ce qui sera et ce qui fut ;
ils ne s’émerveillent plus d’aucune montagne ;
leur jardin et leur terre confinent directement à Dieu.

Je veux toujours mettre en garde et défendre : restez à distance.
J’écoute si volontiers les choses chanter.
Vous les touchez: elles sont immobiles et muettes.
Vous me tuez toutes les choses.

Rainer Maria Rilke
Pour me fêter. 1897

Retrouvez ici les images de « ce qui vacille est penche » http://artyvelines.org/retour-en-images/#album-3-1

Et ici la vidéo de présentation du spectacle due au talent de IIDO Production :

Art’Yvelines – Visite des Heures claires, 4 décembre 2016

Art’Yvelines en visite aux Heures claires

Dimanche 4 décembre, Art’Yvelines a proposé à ses adhérents une visite guidée des Heures claires, dite villa Savoye, à Poissy.

Un groupe de 15 personnes a pu découvrir ou redécouvrir cette splendide demeure conçue et réalisée par Le Corbusier entre 1928 et 1930 pour Pierre et Eugénie Savoye.

Continuer la lecture de Art’Yvelines – Visite des Heures claires, 4 décembre 2016