Archives de catégorie : Non classé

« Champ libre ? Chant libre ! » tel qu’ils l’ont vécu

Jean-Marie

Cher Hamid et chère Taous,

D’abord merci pour vos derniers messages et SURTOUT pour cette soirée qui, malgré la pluie, ses inconvénients matériels et leurs incidences sur la programmation, a connu un succès fortement apprécié. Chacun, ayant fait contre déluge bon cœur, y a en effet apporté de surcroît une attention particulièrement audible.

Mes amis divers qui étaient venus participer à cette mémorable soirée, ont aimé ce moment en effet très rare, d’une création collective où tous les artistes (y compris le public qui, selon moi fait partie de la création) sont en présence effective. J’ai été particulièrement heureux de cette réussite et dont Geneviève et tous ceux d’Art ‘Yvelines ont raison d’être fiers. Les décors naturels ont manqué, certes mais les œuvres de Hamid dans son autre talent montraient que le jardinier a bien reçu un lot exceptionnel des djinns, fées, ou autres esprits bienveillants, quels que soient leur terroir d’origine et de résidence.

Encore merci à tous, sans pouvoir exprimer plus que tous les témoignages qui ont suivi sur nos écrans et réseaux !


Nathalie

Quelle belle aventure !!

Que de beaux moments riches d’émotions, de fantaisie et de partage pour une ODE à Dame Nature !

Il nous a été donné l’opportunité de célébrer l’arrivée de l’été au sein d’un écrin de verdure, témoin de l’héritage culturel du peintre MEISONNIER qui fut également Maire de notre belle cité de Poissy !!

Réunis au sein de son Atelier et tout en complicité poétique, musicale et finalement tout en « simplicité »  ; portés par la convivialité d’un public averti et  chaleureux,

Nous avons eu grand plaisir à évoquer toute la beauté et la sensualité de Dame Nature dans tous ses états d’âme(s) grâce aux textes délicieux et profonds de notre poète d’un jour et de toujours .


Daniel

Dans la cabane au fond du jardin
des femmes et des hommes ont jardiné
des mots d’oiseaux et de fleurs
et le ciel en a pleuré de bonheur

Merci du fond du coeur à tous
pour cette soirée pleine d’émotions
et de surprises


Anne Marie et Xavier

Effectivement c’était une très belle soirée. Encore bravo à Hamid pour sa poésie, aux comédiens et musiciens pour leur prestation, au metteur en espace, à Geneviève et Christian pour l’organisation de cet événement, à Taous pour ce merveilleux buffet, à Agnès et sa famille pour leur accueil très chaleureux.

Au plaisir de renouveller cette expérience en 2019. 


Laurence

Oui oui oui
Jardinons, les vers reviendront ils ? Surprise, ils seront entre les vers…
Très beau moments en effet, merci à tous et à notre poète plasticien Hamid bien sûr dont j’ai découvert les œuvres avec délectation !
À l’année prochaine, si Art’Yvelines le veut bien…
Laurence au jardin


Estrella

Veni, Vidi, Vici

Et je n'ai pas regretté,
J'ai même aimé. 
J'ai aimé partager avec vous
Ces moments de poésie
De découvertes artistiques
Et en cadeau précieux
De merveilleux moments 
D'amitié et d'humanité. 
Merci. 

 Merci à chacun d’entre vous de m’avoir permis de vivre cette expérience courte mais riche et intense à tous points de vue.  

Continuez à « jardiner », les résultats sont surprenants et si nourrissants pour l’humanité et la paix.  


Geneviève

La soirée fut belle, le public ravi ! Beaucoup de personnes m’ont fait part du plaisir qu’elles ont eu à partager ce moment en notre compagnie. 

Un immense merci à vous tous, pour votre implication dans ce projet, pour votre enthousiasme à le faire vivre, pour votre bonne humeur et pour votre performance ! 

Le ciel n’a pas été clément, mais il ne faut pas le regretter car le côté intimiste de l’atelier a plu au public. 

Rendez-vous l’année prochaine pour celles et ceux qui sont prêts à renouveler l’aventure ! 

Amitiés à tous


Christian

L’oiseau s’est envolé,
nourri des poèmes d’Hamid.
Public charmé.

 

L’invité de cette année, Hamid Tibouchi qui écrit, dessine et peint « comme on jardine »

https://rendezvousauxjardins.culturecommunication.gouv.fr/Programme#/pinpoints/19562874

Vendredi 1er juin 2018 à 20h 30
2 ter Enclos de l’Abbaye à Poissy 

Réservation ouverte

 

Pour cette 3ème édition de « POÉSIE AU JARDIN », l’invité de cette année, Hamid Tibouchi qui écrit, dessine et peint « comme on jardine », par petites touches quotidiennes et par séries, a tout naturellement choisi, après la visite du jardin de l’enclos de l’Abbaye, de concentrer son choix sur le thème de la nature (le jardin, les arbres, les oiseaux, …)

Néanmoins, il s’est accordé la liberté d’intégrer d’autres textes apparemment étrangers à cette thématique, d’une part pour la charge humoristique de certains d’entre eux, d’autre part pour ne pas se cantonner au seul jardin annoncé, bien réel, mais permettre, grâce au pouvoir des mots, des échappées vers un jardin intérieur plus intime, celui de la création tout simplement.

Un accrochage de quelques-uns de ses dessins et peintures permettra de donner un aperçu de son travail de plasticien.

La soirée se prolongera dans l’atelier du peintre Ernest Meissonier par un échange autour d’un verre avec les artistes.

Hamid Tibouchi, poète d’aujourd’hui dans Le Printemps des Poètes

Et notre événement dans l’agenda du site

 

Et si les mots n’étaient plus que des taches          et si les lignes
devenaient des sentiers         les pages des paysages        les chapitres
des géants de pierre de l’île du Silence         et les livres
de grands oiseaux sauvages annonçant la venue du printemps.

Hamid Tibouchi
[Extrait de « Nervures », Éd. Autres Temps, 2004]

 

Hamid Tibouchi « C’est ainsi que moi je jardine », assemblage de 120 dessins sur papier, 174 x 404 cm

Répétition du 27 mai dans l’enclos de l’abbaye

 

« Ce qui vacille et penche » – le texte de Rainer Maria Rilke et la vidéo de présentation du spectacle

Vous me tuez toutes les choses

Je redoute tant la parole des hommes.
Ils expriment tout de manière si claire :
et cela c’est un chien, et cela s’appelle une maison,
et voici le début, et la fin est là-bas.

M’inquiète aussi leur esprit, leur jeu avec la raillerie,
ils savent tout ce qui sera et ce qui fut ;
ils ne s’émerveillent plus d’aucune montagne ;
leur jardin et leur terre confinent directement à Dieu.

Je veux toujours mettre en garde et défendre : restez à distance.
J’écoute si volontiers les choses chanter.
Vous les touchez: elles sont immobiles et muettes.
Vous me tuez toutes les choses.

Rainer Maria Rilke
Pour me fêter. 1897

Retrouvez ici les images de « ce qui vacille est penche » http://artyvelines.org/retour-en-images/#album-3-1

Et ici la vidéo de présentation du spectacle due au talent de IIDO Production :